Formalisme de convocation à un entretien préalable (Cass., Soc. 28-2-2018, n° 16-19934)

Le mode de convocation à un entretien préalable par l’envoi de la lettre recommandée avec demande d’avis de réception ou par la remise en main propre contre décharge n’est qu’un moyen légal de prévenir toute contestation sur la date de la convocation. La cour d’appel peut rejeter la demande du salarié tendant au paiement d’une indemnité pour inobservation de la procédure de licenciement dès lors qu’elle constate que l’intéressé a reçu sa convocation à l’entretien préalable en main propre, peu important l’absence de remise d’un récépissé (Cass. soc. 28-2-2018 n° 16-19.934 F-D).

Cet article a été publiée dans Non classé.

Les commentaires sont fermés.